En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

COLLABORER EFFICACEMENT

Avant d'envisager de faire une thérapie, consulter une psychologue clinicienne peut être l'occasion de faire le point, de comprendre, de se dire, d'être écouté et entendu, d'être soutenu dans une période difficile, de reprendre confiance en soi.

Parfois un travail plus poussé sur une problématique particulière peut être envisagé. J'ai choisi de me former à des outils efficaces et de réactualiser mes connaissances sans cesse pour mieux vous aider.

Les Thérapies comportementales et cognitives : Les TCC ont pour particularité de s'attaquer aux difficultés du patient dans «l'ici et maintenant» par des exercices pratiques centrés sur les symptômes observables au travers du comportement et par l'accompagnement par le thérapeute, qui vise à intervenir sur les processus mentaux, dits aussi processus cognitifs, considérés comme à l'origine des émotions et de leurs désordres. Les TCC sont des «thérapies actives» : le psychothérapeute échange avec le patient, le renseigne, lui propose des techniques, astuces, etc. Ces techniques psychothérapeutiques ont démontré leur efficacité dans les états anxieux, les phobies, les troubles obsessionnels compulsifs, les attaques de panique, le stress, la dépression, les problèmes sexuels, etc.

Dans les années 2010, au sein de ce courant, sont apparus de nouveaux modèles auxquels je suis formée, tels que la thérapie d'acceptation et les thérapies de pleine conscience. Ces thérapies dites de 3ème génération sont inspirées des pratiques méditatives (souvent utilisées pour la gestion du stress et contre les rechutes dépressives). Elles sont caractérisées par l'acceptation plutôt que l'évitement.
 
Le yoga, le travail sur la respiration, la relaxation, la méditation sont, en ce sens, des compléments thérapeutiques.
Il est aussi possible de s'initier à ces techniques indépendamment d'une démarche psychothérapeutique, juste pour se relaxer, développer sa respiration, apprendre à se centrer, à être bien autant dans sa tête que dans son corps, à se concentrer et vivre pleinement, en confiance, l'instant présent.
 
Les thérapies corporelles associent l'écoute de la personne à celle de ses manifestations corporelles. Si le corps exprime ses tensions psychologiques, l'interaction se fait dans les deux sens : le somatique peut aussi influer sur l'état psychologique. Plus simplement aussi, le stress, les maladies somatiques, les difficultés psychologiques entraînent des tensions, perturbent le sommeil, fatiguent le corps. J'apprécie d'aider mes patients à ne pas scinder leur corps de leur esprit, à leur permettre de se relaxer, de se réconcilier avec leur corps, de l'apaiser. J'utilise différentes techniques de relaxation (Jacobson, Schultz, inductions hypnotiques, visualisation, massages bien-être, relaxation coréenne).

Les thérapies systémiques permettent notamment de mettre en évidence le jeu des interactions. Je les utilise surtout auprès des couples et des familles afin de les aider à mieux comprendre et modifier leur fonctionnement. L'idée est de sortir des cercles vicieux.
 

RESPECTUEUSEMENT

Si les formations, les techniques, la déontologie du thérapeute sont importantes, un bon travail thérapeutique est souvent le fruit d'une bonne alliance entre vous et votre « psy ».

Son sens de l'écoute, de l'observation, son empathie sont essentiels.
 
Un bon psy, c'est d'abord celui avec qui l'on se sent à l'aise, accueilli, respecté.
 

Nos petits plus

  • Possibilité : Consultation psy
  • et cours de yoga à domicile